Les techniques par Armes

Le taï-jitsu, art martial de défense ancestral, ne pouvait ignorer dans sa progression moderne, les attaques avec armes. Ses très nombreuses techniques de défense et de contrôle lui permettent de faire face à la plupart des agressions à mains armées. Toutefois, l’étude des défenses au dojo ne se fait que contre :

  • le tanto (couteau),
  • le tambô (bâton court ou matraque),
  • le bô (bâton long).

C’est toujours à mains nues que se déroule l’action de défense, le taï-jitsuka étant en position d’agressé. Il ne fait pas usage de son arme, sinon de celle de son adversaire, pour le mettre hors d’état de nuire et dans des conditions très spécifiques. [1]


Notes

[1] Source : Extraits du Cours de taï-jitsu, les défenses contre armes, Bruno Hoffer et Michel Vignon, éditions de Vecchi, 1997