Adrien Borot : l’élève qui devient prof!

Adrien Borot commence le Taï-Jitsu Do au dojo du TJBN à l’âge de 6 ans. Son Sensei d’alors est Alain Barbonne, jusqu’en 2009 où Adrien bascule sur le cours ados avec le Sensei André Moreau. A 13 ans, il devient ceinture marron.
Pratiquant aussi le Ping pong, la natation et le tennis, il décide de commencer la pratique du karaté. A partir de 2013, Adrien navigue entre les cours ados et adultes, puis visite d’autres clubs tels que celui de Montigny le Bretoneux et Villepreux. Il décide alors de se consacrer uniquement à la pratique des arts martiaux.

Après un premier passage de grade non concluant en 2013, il intensifie les séances afin de tenter d’obtenir la ceinture noire shodan (1er dan). Il y parvient en 2014, peu après avoir remporté le 1er tournoi européen de Taï Jitsu Do organisé à St Heand. Il finira 1er en kata, combat et techniques en catégorie junior.

Adrien1bisokCette même année, Adrien décide de suivre une formation qui lui permettrait de dispenser à son tour les enseignements qu’il à reçu aux cours de ses nombreuses années passées au TJBN. Avec son ancien partenaire de ceinture noire Nicolas Lebois, élève à Montigny, il s’inscrit à la session du DIFE 2015. Adrien suit alors une formation de grande qualité, organisée par 3 importants pratiquants d’arts martiaux : Franck Faipot venant du karaté, Philippe Boutelet du Takeda et Frédéric Garcia pour le Nihon Bujutsu Seibukan.

Durant cette année de formation, il descend dans l’Ain, à Meximieux, afin d’assister aux stages de formation de cette école des cadres. Après avoir passé des épreuves écrites lors de la 1ère session, il planche sur différents thèmes comme la présentation du club et de la discipline, ou l’évolution des attendus techniques de la ceinture blanche à la ceinture marron. Aussi, il élabore des plans de cours à tester en club sur des thèmes choisis par ses instructeurs (cours débutant, confirmé, enfants…). Jury

Finalement, le samedi 6 juin 2015, se déroule la dernière partie de l’examen: réaliser un cours devant des jurys de haut niveau, dont Daniel Dubois, le fondateur du Taï Jitsu Do. Assistent aussi d’autres disciplines, comme le Karaté, le Kobudo, le Takeda ou le Jujitsu. La pression est grande, mais Adrien réussira à convaincre le Jury. Après délibération, il se voit remettre son diplôme, synonyme de sa réussite à l’examen.
AdrienAll
Encore toutes nos félicitations à Adrien!

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *